06/02/20

News financières

Croissance soutenue de l'EBITDAaL alimentée par la dynamique vigoureuse des services facturés au client

Retour à l'index des nouvelles
  • Progression de 4,5 % de la base clients mobiles postpayés en glissement annuel, soit un ajout net de 31 000 contrats sur le trimestre
  • Bond de 43,5 % de la base clients convergents en glissement annuel, soit un ajout net de 25 000 contrats sur le trimestre
  • Pour le T4, le chiffre d'affaires1 et les services facturés aux clients1 s’inscrivent en hausse de respectivement 4,8 % et 6,5 % en glissement annuel
  • EBITDAaL1 du T4 : +5,5 % en glissement annuel  
  • Les résultats se situent en haut de la fourchette des prévisions pour 2019
  • Hausse de 0,10 euro du dividende proposée à 0,60 euro par action  

Belgique : éléments opérationnels marquants pour le T4 2019

  • Notre positionnement Bold challenger est l'élément moteur de notre performance opérationnelle et financière. Orange Belgium répète inlassablement son message commercial en insistant sur son excellent rapport qualité-prix, sur la simplicité et la générosité de ses tarifs et sur l’absence de mauvaises surprises et de hausses tarifaires (positionnement qui sera maintenu en 2020).
  • La base clients mobiles postpayés maintient une progression soutenue, avec une amélioration de 4,5 % en glissement annuel à 2,6 millions d'abonnés, soit un ajout net de 31 000 abonnés au cours du trimestre malgré une concurrence constante.
  • Les ventes nettes de contrats convergents atteignent un niveau record depuis le lancement de Love (+25 000 contrats). En données brutes, cette amélioration est attribuable à l'offre Love Duo qui représente déjà 10 % de base clients. A la fin du trimestre, les abonnés convergents représentaient 15,9 % des clients mobiles postpayés (T4 2018 : 11,5 %).
  • L'ARPO convergent B2C affiche une légère amélioration de 1,6 % en glissement annuel, malgré l'augmentation de la contribution de l'offre Double Play (Love Duo), ce qui traduit la diminution des prix de détail. L'ARPO convergent B2C affiche une légère amélioration de 1,6 % en glissement annuel, malgré l'augmentation de la contribution de l'offre Love Duo dont le prix de détail est moins élevé.  

Éléments financiers consolidés marquants du T4 2019

  • Progression du chiffre d'affaires à 369,5 millions d'euros (+4,8 % en glissement annuel1), résultant principalement de la hausse des revenus sur les services facturés aux clients (+6,5 % en glissement annuel1) et sur la vente d'équipement (+32,9 % en un an), en dépit de la diminution du chiffre d'affaires MVNO (-6,0 millions d'euros). L'accroissement des services facturés aux clients est lié à l'amélioration du chiffre d'affaires des services convergents (+47,7 % en glissement annuel) et de la vente d'équipement grâce au succès des offres de fin d'année qui ont permis de fidéliser la clientèle.
  • L'EBITDAaL s'inscrit en progression de 5,5 % en glissement annuel1 à 79,6 millions d'euros malgré les effets de -14,0 millions d'euros d'une série de facteurs défavorables (baisse du chiffre d'affaires MVNO, redevances de marque et effet de la réglementation européenne). Cette performance vigoureuse est attribuable à l'augmentation des services facturés au client, à la poursuite de l'amélioration de l’activité câble et à la maîtrise des coûts. Sur l'exercice, l'EBITDAaL atteint le haut de la fourchette des prévisions pour 2019 à 300,1 millions d'euros, la marge affichant une amélioration de 38 pb. Orange Belgium commence à récolter les fruits du plan de transformation mis en place en 2019 dans le but d'améliorer son modèle opérationnel.
  • Orange Belgium améliore encore la performance financière de son activité câble, qui enregistre un EBITDAaL positif de 3,3 millions d'euros au T4 2019. Pour l’exercice 2019, le cash-flow opérationnel de cette activité enregistre une amélioration de 28,4 millions d'euros en glissement annuel, mais reste négatif à -31,7 millions d'euros.
  • Pour l'exercice 2019, les eCapex restent stables à 180,2 millions d'euros.
  • Pour l'exercice 2019, le cash-flow opérationnel ressort en hausse de 13,2 % en glissement annuel, entraînant une réduction de 36,4 millions d'euros de l'endettement financier net, qui s'établit désormais à 234,3 millions d'euros, soit 0,8 x l'EBITDAaL présenté.

 

Michaël Trabbia, Chief Executive Officer d'Orange Belgium, commente :

En 2019, nous avons continué à enrichir notre positionnement de Bold Challenger lancé en 2018, fondé sur des offres simples, généreuses et sans souci. Nous avons tenu nos promesses vis-à-vis de nos clients : pas de hausse tarifaire, pas de mauvaise surprise, et pas d’obligation de payer pour des services dont ils n'ont pas besoin.

Au deuxième trimestre, nous avons étendu nos forfaits illimités à l'ensemble de l'Union européenne et offert la gratuité des MMS. Au troisième trimestre, nous avons lancé notre offre Love Duo. Enfin, au quatrième trimestre, nous avons porté de 8 GB à 15 GB le volume de data de notre offre Cheetah pour le même prix, et nous avons noué un partenariat exclusif pour le lancement de Google Nest en Belgique.

Ce positionnement a contribué à notre forte performance commerciale de 2019, malgré l'intensification de la concurrence observée au second semestre. Ainsi, notre base de clients convergents s'est accrue de 43 % sur un an et dépasse désormais les 250 000 abonnés. Love Duo, qui répond à une vraie demande de notre clientèle, a apporté une contribution essentielle à cette réussite puisque, quelques mois seulement après son lancement, cette formule représente déjà 10 % de notre base clients convergents.

L'année 2019 a également été marquée par d’autres résultats structurants majeurs. L’accord de partage de réseau d'accès mobile avec Proximus nous permettra d'améliorer l'expérience client, de réduire notre consommation d'énergie et d'être prêts à accélérer le déploiement de la 5G, une fois que les fréquences auront été attribuées. La joint-venture devrait être mise en place au cours de l'année 2020, après la décision de l'Autorité belge de la concurrence.

Sur le marché B2B, l’acquisition de BKM, acteur reconnu des communications unifiées (UC&C) en Belgique, constitue une avancée déterminante qui nous permet d'étoffer notre offre et de mieux répondre aux attentes des entreprises.

Forts de cette dynamique, et sans effet négatif majeur à venir, nous sommes confiants dans notre capacité à réaliser une croissance significative de notre EBITDAaL en 2020.

 

Arnaud Castille, CFO, ajoute :

Les progrès accomplis au dernier trimestre de 2019 nous ont permis de réaliser nos ambitions tant du point de vue commercial que financier.

Sur le plan financier, le chiffre d'affaires et l'EBITDAaL ont enregistré une nouvelle amélioration au cours de ce trimestre. Malgré certains facteurs négatifs qui ont pesé sur notre performance, nous sommes parvenus à améliorer notre EBITDAaL par rapport à 2018, aussi bien en valeur absolue qu'en termes relatifs. De fait, notre EBITDAaL a atteint le haut de notre fourchette de prévisions pour 2019. Cette performance résulte de nos efforts pour améliorer en permanence nos processus internes et maîtriser nos coûts. De plus l’optimisation de notre fonds de roulement nous a permis d’enregistrer une amélioration significative de notre cash-flow disponible. Il y a un an, nous avons lancé Bold Inside, notre plan de transformation, dans le but de simplifier notre offre et la manière dont nous travaillons, d'introduire le digital à tous les niveaux de notre parcours client et de nos processus et de donner davantage de responsabilités à nos collaborateurs. Ce plan a commencé à porter ses fruits en 2019 et devrait également contribuer à l’amélioration de notre performance en 2020.

Par ailleurs, nos activités convergentes enregistrent un EBITDAaL positif pour le troisième trimestre consécutif, et un résultat annuel positif pour la première fois depuis le lancement de Love. Nous allons poursuivre nos efforts en interne pour accroître encore notre efficience et améliorer notre trésorerie.  

Dividende 2019

Le Conseil d'administration proposera de porter le dividende à 0,60 euro par action au titre de l'exercice 2019 lors de l'Assemblée générale ordinaire.  

Perspectives 2020

Orange Belgium prévoit une légère progression à un chiffre de son chiffre d'affaires en 2020. La société vise un EBITDAaL compris entre 310 millions d'euros et 330 millions d'euros. Le montant total des eCapex devrait rester stable, hors contrat de partage de réseaux, dont l’impact sera cependant limité en 2020.