24/10/18

News financières

Information financière relative au troisième trimestre et aux neuf premiers mois de 2018

Retour à l'index des nouvelles

Les excellents résultats commerciaux d'Orange Belgium valident son positionnement de «Bold Challenger»

Croissance du chiffre d'affaires des services ’retail’ (+10,1% en glissement annuel); progression de 2,2% de l'EBITDA ajusté

Belgique - Éléments opérationnels marquants

  • Forte performance dans l'activité mobile Au premier semestre, Orange Belgium a amélioré son offre de services postpayés avec l'introduction de plans tarifaires audacieux, axée sur une consommation voix et données illimitée. Ce positionnement contribue à la croissance du nombre d'abonnés et freine les résiliations. Le nombre des ajouts nets bondit à 53 000 au troisième trimestre, contre 26 000 au deuxième trimestre 2018. La base de clients postpayés progresse de 5,3% en un an. La stabilité de l'ARPO des abonnements mobiles seuls découle de l'attractivité de notre offre et d'une amélioration de la répartition des clients. Par conséquent, en septembre, la consommation moyenne de données par utilisateur atteint 2,9 GB (+73% en un an). Enfin, la base de clients prépayés reste stable, avec un gain net de 2 000 clients par comparaison au deuxième trimestre 2018.

  • Dynamique forte pour la stratégie de convergence d'Orange Belgium La base de clients pour le service câble progresse de 89,4% en un an pour s’établir à 155 000, soit un ajout net de 19 000 clients au cours du trimestre. Cette excellente performance a été réalisée sans recourir à des promotions sur les prix. Dès lors, l'ARPO convergent B2C progresse de 4,1% à 76,7 euros. Les clients convergents représentent actuellement quelque 10% de l'ensemble des clients mobiles. Sur fond de forte croissance de la clientèle, la perte EBITDA sur les activités de convergence diminue, de 5,2 millions d'euros au troisième trimestre 2017 à 4,3 millions d'euros ce trimestre. Cette amélioration s'explique par des gains de productivité, une meilleure maîtrise des résiliations et une baisse des prix de l’accès au réseau câble (depuis le 1er août).

Groupe – Données financières marquantes

  • Augmentation du chiffre d'affaires à 318,0 millions d'euros (+1,5% en base annuelle), grâce à une croissance à deux chiffres des services ’retail’ (+10,1%en un an), au doublement du chiffre d'affaires des services convergents (+112,3%) et à la croissance du chiffre d'affaires des services mobiles (+1,5%). Cette augmentation compense la baisse des ventes d'équipements (-9,0%) et du chiffre d'affaires MVNO.

  • Retour à la croissance de l'EBITDA ajusté (+2,2% en un an), à 81,4 millions d'euros, grâce à l'amélioration du chiffre d'affaires et à une maîtrise des coûts.

  • Endettement net de 254,0 millions d'euros; l'effet de levier reste peu élevé (rapport dette nette/EBITDA de 0,9x).

  • Les prévisions pour 2018 sont maintenues: légère augmentation du chiffre d'affaires, EBITDA ajusté situé entre 275 et 295 millions d'euros et stabilité des investissements hors activité câble.

 

Michaël Trabbia, Chief Executive Officer d'Orange Belgium, commente :

« Nous sommes très fiers de notre excellente performance commerciale dans le mobile comme dans la convergence, qui est le résultat de notre positionnement de « Bold Challenger ». Nous avons écouté les consommateurs belges, et en particulier leurs attentes, non satisfaites, d'offres simples et sans mauvaise surprise. Au premier semestre 2018, nous avons lancé les premières offres mobiles et convergentes illimitées en Belgique, et nous avons donné accès à la grande majorité de nos clients à la voix illimité combinée à un bon forfait données.

Cette stratégie nous a permis d’attirer de nouveaux clients et d’améliorer sensiblement leur fidélité. Grâce à ces nouvelles offres, la croissance de la consommation de données mobiles de nos clients s’est accélérée depuis le début de l'année (+73% en un an). Grâce au succès continu de nos offres convergentes, plus de 10% de nos clients mobiles sont désormais convergents. »

 Arnaud Castille, Chief Financial Officer, ajoute :

«Dans un contexte de grand succès commercial, nous avons renoué avec la croissance de l'EBITDA grâce à la progression du chiffre d'affaires et à notre maîtrise des coûts. La marge d’EBITDA s'améliore aussi, avec la réalisation de gains d'efficacité opérationnels. La perte d’EBITDA relative aux activités de convergence recule malgré la forte augmentation du parc client. Nous avons enregistré une bonne croissance du cash-flow organique au cours du trimestre. Notre bilan reste solide, ce qui nous permet de continuer à investir pour la satisfaction de nos clients. »