23/10/19

News financières

Orange Belgium maintient sa trajectoire de croissance

Retour à l'index des nouvelles
Orange Belgium maintient sa trajectoire de croissance
 
 Croissance de 5,8 % de la base clients mobiles postpayés en un an, soit un ajout net de 32 000 contrats sur le trimestre
 Progression de 50,3 % de la base clients convergents, en glissement annuel, soit un ajout net de 17 000 contrats sur le trimestre
 Chiffre d'affaires1 : +2,5 % en base trimestrielle / services facturés aux clients1 :+7,1 % en base trimestrielle
 EBITDAaL1 +1,1 % en base trimestrielle 
 
Belgique : éléments opérationnels marquants du T3 2019
 
 Orange Belgium assoit son positionnement Bold challenger avec le lancement réussi de Love Duo en juillet. Bien que Love Duo ait eu un impact négligeable sur les ventes nettes de contrats convergents du trimestre en raison des délais d'installation, le carnet de commandes met en évidence un intérêt marqué des abonnés pour l'offre dégroupée destinée aux « cord-cutters ». Dans le même temps, le processus « installateur unique » a été progressivement mis en œuvre. La plupart des raccordements clients nécessitent désormais une seule intervention, ce qui améliore l'expérience client et réduit les coûts d'installation. 
 Orange Belgium continue à attirer les clients mobiles postpayés malgré l'intensification de l'activité promotionnelle de la concurrence. Au cours du trimestre, la base d'abonnés mobiles postpayés d'Orange Belgium augmente de 32 000 contrats, portant la base clients à 2,5 millions d'abonnés (+5,8 % en glissement annuel).
 Les ventes nettes de contrats convergents (+17 000) restent soutenues. Cette performance est très satisfaisante dans le contexte de la transition vers le modèle d'« installateur unique » qui a eu un impact temporaire sur les raccordements clients. A la fin du trimestre, les abonnés mobiles convergents représentent 14,6 % des clients mobiles postpayés (T3 2018 : 10,1 %). 
 L'ARPO mobile postpayé diminue de 2,6 % en glissement annuel, ce qui est dû principalement à la réglementation applicable aux appels intra-UE. La société continue de bénéficier de la migration vers des plans tarifaires simples et généreux qui se traduisent par une baisse des revenus hors forfait tout en favorisant la hausse des revenus de services d'accès. L'ARPO convergent B2C progresse de 1,3 % en glissement annuel, les frais de mise en service étant désormais facturés à tous les nouveaux abonnés. 
 
Eléments financiers marquants du T3 2019
 
 Progression du chiffre d'affaires à 334,3 millions d'euros (+2,5 % en glissement annuel1) malgré la diminution du chiffre d'affaires MVNO. Les services facturés au client, en hausse de 7,1 %1, enregistrent un nouveau trimestre de croissance vigoureuse. 
 EBITDAaL : progression à 83,6 millions d'euros (+1,1 % en base annuelle1) malgré l'impact négatif de 12,9 millions d'euros d'une série de facteurs défavorables (baisse du chiffre d'affaires MVNO, redevances de marque et effets de la réglementation européenne). Cette performance est attribuable à l'augmentation des services facturés au client, à la maîtrise des coûts et à la poursuite de l'amélioration de l'activité câble. 
 Orange Belgium poursuit la réduction des coûts de son activité câble. Cette activité enregistre un EBITDAaL positif de 2,2 millions d'euros au T3 2019. Sur les 9 premiers mois de 2019, le cash-flow opérationnel de l'activité câble s'améliore de 19,6 millions d'euros en glissement annuel, bien qu'il reste négatif (-26,7 millions d'euros). 
 L'acquisition de BKM a été finalisée le 31 juillet. L'acteur ICT apporte une contribution de 0,8 million d'euros à l'EBITDAaL pour un chiffre d'affaires de 7,9 millions d'euros.
 Les eCapex s'élèvent à 39,3 millions d'euros. Une partie des dépenses de réseau et d'IT a été comptabilisée de manière anticipée au T3 2019, mais cela sera sans incidence sur les eCapex de l'exercice.
 Augmentation du cash-flow opérationnel à 44,3 millions d'euros. L'endettement financier net s'établit à 248,4 millions d'euros en raison de l’acquisition de BKM.
 Maintien des prévisions financières pour 2019. Le groupe Orange Belgium anticipe une légère progression du chiffre d'affaires, un EBITDAaL situé dans une fourchette de 285 à 305 millions d'euros et une stabilité des eCapex.
 
Michaël Trabbia, Chief Executive Officer d'Orange Belgium, commente : 
Je suis heureux de présenter un nouveau trimestre de performance commerciale et financière soutenue. Malgré un renforcement des activités promotionnelles de nos concurrents, nos activités mobiles et convergentes continuer de progresser grâce à notre positionnement de Bold Challenger. 
En juillet, nous avons cassé un nouveau code du secteur des télécoms. Nous avons lancé Love Duo car nous sommes convaincus que les clients ne devraient pas payer pour des services dont ils n'ont pas besoin. Les consommateurs belges ont très bien accueilli cette offre  Internet + mobile destinée aux « cord-cutters » : Nous observons ainsi une augmentation significative de nos commandes, ce qui semble très prometteur pour le futur.
Dans le même temps, grâce à la nouvelle régulation, nous avons mis en œuvre avec succès le processus « single-installer » pour nos clients câbles. Le technicien Orange peut désormais gérer la plupart des installations avec une intervention unique, ce qui améliore l'expérience client et permet également de réduire les coûts.
 
Arnaud Castille, CFO, ajoute :
Ce trimestre démontre une fois encore que nos efforts commerciaux portent leurs fruits. Les services facturés au client ainsi que la base clients mobile et convergente enregistrent une nouvelle progression.
D'un point de vue financier, la croissance vigoureuse de nos activités de base conjuguée à la poursuite de nos efforts de maîtrise des coûts nous ont permis de maintenir la progression de notre EBITDAaL malgré des effets défavorables significatives auxquelles nous avons dû faire face en 2019. De fait, pour la période de 9 mois close le 30 septembre 2019, le cash-flow opérationnel de l'activité câble connaît une progression de 19,6 millions d'euros. La poursuite de nos efforts de maîtrise des coûts à tous les niveaux de nos processus internes devrait nous permettre d'enregistrer une nouvelle amélioration de la marge EBITDAaL d'Orange Belgium.
Nous avons finalisé l'acquisition de BKM au cours du trimestre. Cette opération nous aidera à améliorer notre offre B2B et à accroître notre présence sur le marché ICT et sur le marché de la connectivité. Les négociations concernant l'accord de partage de réseau d'accès mobile se poursuivent comme prévu avec Proximus, et nous prévoyons de finaliser cet accord avant la fin de l'année.
Nous confirmons nos prévisions pour 2019. Nous tablons sur une légère progression du chiffre d'affaires, un EBITDAaL situé dans une fourchette de 285 à 305 millions d'euros et une stabilité des eCapex.