22/06/20

News Corporate

Près de 80 % des entreprises belges encourageront le télétravail après le confinement

Retour à l'index des nouvelles

La crise du coronavirus a bouleversé le mode de fonctionnement des entreprises, mais tous ces changements vont-ils durer? Selon une étude récente d’Orange Belgium, les bureaux à domicile, les visioconférences et l’attention accrue portée à la cybersécurité semblent s’inscrire dans la durée.

Alors que l’économie belge revient progressivement à la situation d’avant le confinement, il semble clair que les entreprises modifient leurs politiques en matière de RH, de TIC, de cybersécurité et de fonctionnement en général. Le télétravail, par exemple, perdurera très probablement après le confinement. Près de 8 entreprises sur 10 (79 %) sondées dans le cadre de l’enquête indiquent que leur personnel continuera à travailler à domicile plus souvent. 83 % des répondants sont convaincus que les horaires de travail deviendront plus flexibles.

Plus de webinaires, moins de voyages d’affaires

Conséquence logique du fait que davantage d’organisations permettront et encourageront leur personnel à travailler à domicile, 89 % des entreprises sondées prévoient d’utiliser plus fréquemment les logiciels de réunions en ligne. 7 entreprises sur 10 estiment également qu’il sera nécessaire de mettre davantage d’appareils mobiles, d’ordinateurs portables et de smartphones à la disposition de leurs collaborateurs. Les webinaires pour les parties externes seront également plus fréquents, selon 70 % des entreprises. En raison du succès des visioconférences, 72 % estiment également que les voyages d’affaires seront moins fréquents.

Un impact positif sur la congestion du trafic ?

Bien que les nouvelles méthodes de travail offrent certains avantages, elles présentent aussi de nouveaux risques. Il est plus que jamais nécessaire de disposer de réseaux solides. À cet égard, 2 entreprises sur 3 admettent qu’elles devront développer davantage leur connexion VPN. 76 % estiment qu’elles devront protéger encore plus leurs appareils mobiles contre les logiciels malveillants et 77 % sont conscientes qu’elles devront sensibiliser leurs travailleurs aux enjeux de la cybersécurité. La situation pourrait aussi bénéficier aux entreprises ayant une boutique en ligne. 52 % des 64 % d’entreprises qui proposent un webshop déclarent qu’elles continueront à y investir après le confinement. Dans l’ensemble, on peut affirmer sans risque de se tromper que la majorité des entreprises belges poursuivront les ‘expériences’ qu’elles ont dû mener durant la crise du Covid-19.

Werner De Laet, Chief B2B, Wholesale and Innovation Officer d’Orange Belgium : "La plupart des entreprises belges ont rapidement dû revoir leur manière de travailler pour gérer la crise. Des méthodes et des dispositifs qui laissaient sceptiques autrefois se sont révélés efficaces et utiles. Ces nouvelles méthodes de travail ont clairement fait réfléchir beaucoup d’entreprises. Les innovations induites par la crise par la crise pourraient avoir un impact sur des problèmes endémiques tels que les embouteillages."