11/05/20

Corporate news

La Commission européenne pointe le risque d’une surcompensation injustifiée des coûts des câblo-opérateurs en Belgique

Back to news index

 

La Commission européenne pointe le risque d’une surcompensation injustifiée des coûts des câblo-opérateurs, au détriment des consommateurs belges. Orange Belgium appelle les régulateurs à adapter, au plus vite, ces tarifs à la baisse et d’éviter de futures hausses de ces tarifs, qui mèneraient à des hausses de prix injustifiées pour les consommateurs.

 

Suite à la notification début avril 2020 par la CRC du projet de décision sur les tarifs de gros d’accès aux réseaux câblés, Orange Belgium avait exprimé son désaccord sur le texte, qui inclut clairement des éléments menant à une surcompensation des frais encourus par les opérateurs de réseaux câblés, au détriment des consommateurs belges.

Les commentaires publiés aujourd’hui par la Commission européenne vont dans le même sens et pointent notamment un risque élevé d’une surcompensation des opérateurs de réseaux câblés. La Commission se réfère en particulier au niveau élevé des majorations et marges supplémentaires, ainsi qu’au prix élevé du Mbps durant les pics de traffic, ce qui aura un effet inflationniste au fil du temps. La Commission remet aussi en cause l’inclusion des coûts pour la télévision analogique dans le modèle de coûts d’un opérateur efficient.  Ces coûts excessifs impliqueraient, en bout de course, que les consommateurs belges auraient à payer des prix injustement élevés pour leurs services internet haut débit et de télévision numérique et seraient confrontés à des hausses continues de ces prix au fil du temps.

Orange Belgium appelle aujourd’hui les régulateurs à prendre ces commentaires en compte au plus vite, et à améliorer leur proposition en réduisant les coûts, afin d’éviter toute surcompensation des coûts et des hausses injustifiées des prix, au détriment des consommateurs.