27/01/17

News Corporate

La Direction générale des routes du Service Public de Wallonie remporte l’Agoria Smart Cities Award 2017. Orange et Cropland fournisseurs de la solution de crowd monitoring

Retour à l'index des nouvelles

Orange et Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, ont le plaisir d’annoncer que l’ « Agoria Smart Cities Award 2017 » a été décerné à la Direction générale des routes du Service Public de Wallonie pour l’initiative de « crowd monitoring » (surveillance des foules) qu’il a prise pour résoudre les problèmes de mobilité liés au succès grandissant du parc familial Pairi Daiza. Une solution devait notamment être urgemment trouvée pour le village de Gages afin d’améliorer, en pleine saison touristique, la qualité de vie des riverains et d’alléger le flux de trafic sur des routes de village qui n’avaient pas été conçues pour une circulation intense.

Durant la saison touristique, ce sont plus d’un millions de visiteurs belges et étrangers qui affluent au parc PAIRI DAIZA, ce qui se traduit par un trafic automobile intense dans les villages limitrophes.

Soucieux d’améliorer l’accessibilité de ce site touristique majeur et de limiter les désagréments du trafic pour les riverains du parc, Maxime PREVOT, avait alors chargé, en juillet dernier, le SPW d’étudier la faisabilité d’un contournement. Pour mieux comprendre comment les véhicules sillonnaient la région, d’où ils provenaient et quel itinéraire ils empruntaient pour se rendre au parc, le SPW a fait appel aux solutions innovantes de crowd monitoring, via marché public, afin de cartographier les problèmes de mobilité. Les résultats de l’analyse de Cropland et Orange conduiront à un nouveau plan de circulation, mieux adapté à l’augmentation du trafic autour de Pairi Daiza.

“Agoria Smart Cities Award” un projet pour Pairi Daiza

La direction générale des routes du Service Public de Wallonie réagit: “Un printemps clément et l’immense succès des pandas ont entraîné d’énormes embouteillages autour de Pairi Daiza, l’année dernière. Outre les visiteurs contraints de faire de longues files, cette situation a également touché les riverains, incapables de savoir quelle route prendre pour circuler près de chez eux. Pour résoudre ces problèmes, nous voulions collaborer avec un partenaire fiable et en mesure d’analyser la situation avant de revoir notre plan de mobilité. Nous avons sélectionné Cropland et Orange pour nous fournir toutes les informations nécessaires et les analyser afin d’améliorer la mobilité dans notre région.”

Michaël Trabbia, CEO d’Orange Belgium explique: “En partenariat avec Cropland, nous avons appliqué notre méthodologie innovante pour créer 6 zones autour de Pairi Daiza et ainsi cartographier le trafic, à l’aide de données issues des pylônes d’Ath et de Mons, depuis l’ouverture du parc en mars 2016. Nous avons aussi installé une antenne dans le parc afin de cibler les données correspondant à des visiteurs en excluant les riverains et les touristes qui ne visitent pas le parc. Grâce à notre matrice origine-destination et à des horaires flottants par zone, nous avons pu cartographier les riverains et les visiteurs (inter)nationaux sur les routes principales et dans le parc. Etant donné que notre outil nous permet de remonter dans le temps (jusqu’à un an), nous avons compilé de précieuses informations, rendues complètement anonymes, sur les flux et l’origine des foules qui se déplacent dans ces zones spécifiques depuis l’ouverture du parc : pendant les heures de pointe, les vacances, les week-ends... Ces informations ont aidé le SPW à mieux cerner les problèmes de mobilité dans la région. C’est un très bel exemple de la puissance des outils numériques de type big data au service des villes intelligentes, tout en garantissant le respect le plus strict des données personnelles.”

Cropland et Orange proposent ces solutions de surveillance des foules aux villes, aux gouvernements et à toutes les institutions qui rencontrent des problèmes de mobilité afin de les aider à mieux comprendre les causes des embouteillages et à améliorer leur plan de mobilité.  

Les avantages du crowd monitoring

La surveillance des foules offre de nombreuses nouvelles perspectives aux villes et communes, bien au-delà du simple contrôle des flux. L’outil de Cropland-Orange peut notamment mesurer l’impact des conditions météorologiques sur les déplacements de la foule et identifier les pics de circulation sur les routes d’accès et de sortie d’un événement.  

S’il peut améliorer la mobilité et la sécurité pendant un événement, le suivi des foules aide aussi les villes et les communes à optimiser leur marketing. Le tourisme d’un jour, de séjour et l’organisation d’événements ont un impact significatif sur l’économie d’une ville. De nouvelles méthodes de mesure et des outils d’analyse innovants du 'big data' permettent de détecter et de cartographier les appareils mobiles, tout en offrant des informations très utiles, susceptibles d’être utilisées pour mieux orienter le marketing urbain, notamment la provenance de la majorité des visiteurs, le temps qu’ils passent dans telle ou telle zone, etc.  

Respect de la confidentialité des données

Les sources utilisées pour les analyses sont des données de trafic issues du réseau de Orange. Elles sont rendues anonymes à la source et filtrées grâce à des algorithmes spécifiques, conformément aux réglementations relatives à la protection des données à caractère personnel. 

***

Maxime PREVOT se réjouit des résultats obtenus grâce à l’utilisation des nouvelles technologies proposées par Orange. A l’avenir, il entend encourager et accroitre ce type de collaboration qui permet de trouver des solutions concrètes afin d’améliorer la mobilité sur les routes wallonnes et par conséquent la sécurité des usagers.